Deaken de Matthieu Biasotto

Titre : Deaken

Auteur : Matthieu Biasotto

Editions : Auto-Editions

Date de sortie : 22/07/2020

Nombre de pages : 512 pages

Prix : 3.99 € numérique (inclus Abonnement Kindle) – 18.00 € broché – 24.95 € Audible

Il est des nuits compliquées, des matins plus difficiles que d’autres. De retour du cimetière où repose sa mère, June est aussi fatiguée que perturbée. Encore hantée par les incendies qui ont ravagé l’Australie, cette jeune vétérinaire a plus que jamais besoin d’une bonne douche avant de se remettre au travail, histoire d’oublier ses soucis.

Mais alors qu’elle quitte sa salle de bains, June tombe sur un problème de taille, et il mesure presque deux mètres. Un inconnu sorti de nulle part, à la carrure d’un All Black, qui lui prépare le petit déjeuner et semble la connaître. Bien la connaître, très bien même… puisqu’il prétend être l’homme de sa vie.

Le hic ? C’est que June n’a jamais croisé ce regard vert auparavant, elle est convaincue d’être célibataire depuis au moins un an. L’histoire paraît folle, la jeune femme ignore tout de cet intrus, jusqu’à son nom : Deaken.

Cela faisait un moment que je n’avais pas pris le temps de lire un livre signé Matthieu Biasotto. Le choix pour cette lecture s’est tout d’abord fait pour la version Audible. Et oui il m’arrive de temps en temps de me faire le plaisir de découvrir ou redécouvrir un roman en écoutant la lecture de celui-ci. Cela permet de se plonger dans l’histoire d’une façon différente. Les ressentis, l’imagination sur le déroulement ne sont pas totalement identiques qu’en lisant soi-même les mots, mais c’est tout de même une façon agréable de se plonger dedans. En plus, en général si l’écoute d’un roman non-lu me plait, m’intrigue, je me laisse toujours tenter pour lire dans la foulée le roman de mes propres yeux.

Bref, tout ça pour vous dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Matthieu Biasotto. Comme dans mes précédentes lectures, j’y ai retrouvé ma panoplie de sensations que j’aime avoir lors d’une lecture. Une addiction dans l’intrigue tout le long de l’histoire, des multitudes des sentiments si réels qu’on ressent avec les personnages.

De base, June et Deaken n’étaient pas destinés à se rencontrer à un moment de leur vie. Mais le destin, même si provoqué, en a décidé autrement. La découverte de l’autre ne sera pas une chose facile, surtout que Deaken aura plus de cartes entre ses mains que June. Il va jouer à un jeu dangereux. Mais a-t-il réellement un mauvais fond ? En fin de compte, sera-t-il finalement gagnant ou perdant de la situation ? Dans tous les cas, autant Deaken a su me charmer que June a réussi à me toucher par sa fragilité.

Pour la version Audible, je souhaite ajouter que Marine Lemonnier, a une lecture fluide très agréable a écouter.

Vous l’aurez donc compris, que ça soit en écoute ou en lecture personnelle, j’ai vraiment adoré partager ce voyage au cœur de l’Australie avec la plume de Matthieu Biasotto, qui sait comme à son habitude, nous embarquer dans son univers où le suspense et la romance se côtoient d’une magnifique façon. #Ysa

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close